Chlorure calcium

22,8432,97

Le chlorure de calcium est pour son usage principal utilisé comme agent de déshydratation. Il sert également au traitement des eaux, sous forme de solutions plus ou moins saturées. Il est commercialisé :
• En poudre.
• En cristaux.
• En solution liquide (concentrée de 20 à 40 %).
• En flocons.
• En petites billes de faible diamètre.
Il est produit selon 3 procédés industriels différents :
• Par saumure (raffinage des eaux naturelles salées).
• Par attaque du calcaire par l’acide chlorhydrique.
• Par le procédé Solvay.
Au contact de l’eau il crée de la chaleur. C’est pourquoi il sert aussi de produit de déneigement.

Références Conditionnement Prix de vente au litre € HT Prix de vente au bidon € HT Quantité
IDSCACL20005Seau de 5 kilos4.57 €22.84 €
-
+
IDSCACL20010 Seau de 10 kilos 3.07 € 30.74 €
-
+
IDSCACL20025 Sac de 25 kilos 1.32 € 32.97 €
-
+

Autre conditionnement (20 litres- 220 litres) sur demande. Email à contact@idealsurface.fr

UGS : ND Catégorie :

Qu’est-ce que le chlorure de calcium ?

Le chlorure de calcium fait partie de la famille des sels solides. À température ambiante il est déliquescent et très facilement soluble dans l’eau (745 g/L). Il porte les noms suivants :
• Chlorure de calcium.
• Dichlorure de calcium.
• Chlorure de calcium anhydre.
• Sel de calcium de l’acide chlorhydrique.
Les industriels et professionnels le recherchent en raison de :
• Ses grandes qualités d’exothermie.
• Son potentiel hygroscopique.
• Sa bonne conductivité électrique en solution (liaisons chimiques ioniques).
Il est de formule brute CaCI2 sous forme anhydre. Sa masse molaire est de 110 g/mol. Sa masse volumique est de 2150 kg/m3, sa température de fusion de 772 °C. Il a un pH de 8,5 dans les solutions aqueuses à 35 %.

À quoi sert le chlorure de calcium ?

Le chlorure de calcium est une substance très utilisée par l’industrie, en solutions. Il sert de :
• Absorbeur d’humidité de l’air, des gaz, des semences.
• Accélérateur de la prise du béton, et facteur de prise par temps froid.
• Fixateur de la poussière sur les chaussées automobiles.
• Corrosif pour les métaux.
• Fluidificateur des forages pétroliers et gaziers.
• Produit de déneigement.
L’industrie alimentaire exploite également nombre de ses propriétés physiques et chimiques :
• Complément d’amélioration de la dureté des aliments en bocaux.
• Gélifiant pour l’alimentation (E 509).
• Assistant de la coagulation du lait.
• Conservateur pour les fruits.
• Additif alimentaire pour la bière.
L’industrie chimique et médicale se sert aussi du chlorure de calcium :
• Dégradation des bactéries compétentes pour les rendre aptes à la transformation par un vecteur.
• En solution, attaque de la paroi des bactéries les rendant plus poreuses (recherche génétique).
• Agent de transfection cellulaire sur les cellules des animaux.
Le chlorure de calcium est un médicament utilisé pour traiter les brulures internes à l’acide fluorhydrique. Il sert aussi d’ingrédient en cuisine moléculaire.

Comment utiliser le chlorure de calcium ?

C’est un produit très hygroscopique : il requiert une conservation dans des contenants hermétiquement fermés. Il est ininflammable. Le chlorure de calcium fait partie des produits irritants. Pour cette raison :
• Le manipuler avec des gants.
• Porter des lunettes de protection.
Il ne doit pas faire l’objet d’ingestion. Comme il réagit de manière très exothermique avec l’eau, il peut générer des brûlures à l’œsophage ou à la bouche. Il est incompatible avec le zinc (dégagement d’hydrogène), l’éther de méthyle et de vinyle, l’aluminium, le bronze et leurs différents alliages.
PRECONISATION
– Faire un essai préalable sur une surface non-visible pour valider l’adéquation du produit avec le support.
– Il est recommandé d’éviter le contact prolongé avec la peau. On opère donc en se munissant de gants et lunettes de protection.
– Notre responsabilité ne saurait être engagée pour toute application ou utilisation non conforme à nos instructions
– Attention tous les produits que nous proposons et que vous achetez nécessitent de télécharger les FDS (Fiches de Données de Sécurité), de les lire et de bien respecter les précautions d’emploi