Methoxy Propoxy Propanol

29,893.640,00

Le méthoxypropoxypropanol est un solvant organique miscible à l’eau appartenant à la catégorie des éthers de glycol. Il porte également le nom de dipropylène glycol méthyl éther (DPGME ou DPM), méthyl dipropylène glycol ou éther méthylique de dipropylène glycol.
Biodégradable et non bioaccumulable, cette substance présente une faible toxicité pour l’Homme et pour l’environnement. Le DPGME s’utilise principalement comme :

  • nettoyant et dégraissant industriel ;
  • solvant pour peintures, vernis et encres d’impression ;
  • ingrédient dans les produits cosmétiques.
Références Conditionnement Prix de vente au litre € HT Prix de vente au bidon € HT Quantité
IDSC7H16O30001Bouteille de 1 litre29.89 €29.89 €
-
+
IDSC7H16O30005 Bidon de 5 litres 9.39 € 46.94 €
-
+
IDSC7H16O30010 Bidon de 10 litres 6.32 € 63.18 €
-
+
IDSC7H16O30020 Bidon de 20 litres 4.44 € 88.86 €
-
+
IDSC7H16O30220 Fût de 220 litres 3.85 € 846.74 €
-
+
IDSC7H16O31000 Cubitainer de 1000 litres 3.64 € 3,640.00 €
-
+
UGS : ND Catégorie :

Qu’est-ce que le méthoxypropoxypropanol ?

Le nom chimique du méthoxypropoxypropanol est 3-(3-méthoxypropoxy)-1-propanol et sa formule brute s’écrit C7H16O3.Cet éther de glycol de série P (dérivé du propylène glycol) comporte un groupe alcool et deux fonctions éther-oxyde.
Le dipropylène glycol méthyl éther est un solvant oxygéné peu volatil avec une température d’ébullition de 190 °C et un point d’éclair à 75 °C. Il prend l’aspect d’un liquide incolore, à l’odeur d’éther détectable à partir de 34,6 ppm. Sa densité par rapport à l’eau est 0,94. En cas d’incendie, les produits de décomposition thermique sont le monoxyde de carbone (CO) et le dioxyde de carbone (CO₂).

À quoi sert le dipropylène glycol méthyl éther (DPGME) ?

Comme tous les éthers de glycol, le méthoxypropoxypropanol possède un caractère amphiphile, c’est-à-dire une miscibilité à l’eau et aux graisses. Il permet ainsi de solubiliser des produits organiques dans une matrice aqueuse, ce qui lui vaut de multiples usages techniques et industriels. Le DPM s’emploie notamment comme solvant, dégraissant, fluide de coupe et agent de nettoyage des surfaces et métaux.
On le trouve également dans la formulation de revêtements tels que les peintures, encres et pâtes d’impression, vernis, laques, teintures, colles, adhésifs, etc. Sa présence fluidifie la substance et ralentit l’évaporation, ce qui assure une meilleure applicabilité. Le 3-(3-méthoxypropoxy)-1-propanol entre par ailleurs dans la composition de certains médicaments ou cosmétiques.

Comment utiliser le méthoxypropoxypropanol ?

La manipulation du DPGME nécessite certaines précautions malgré sa faible toxicité. En effet, une exposition prolongée entraîne une irritation de la peau et des yeux. L’inhalation des vapeurs peut provoquer des céphalées, des vertiges et des effets narcotiques. Pour prévenir ces dangers, vous devez porter un équipement de protection adapté : lunettes, gants et appareil de protection respiratoire si la concentration dépasse la Valeur moyenne d’exposition (50 ppm).
Conservez le 3-(3-méthoxypropoxy)-1-propanol dans un endroit bien ventilé et maintenez l’emballage fermé de manière étanche. Nous vous recommandons une température de stockage entre 15 et 25 °C. Veillez à écarter cette substance de toute source de chaleur et des agents oxydants forts afin d’éviter les risques d’incendie. Pour plus de conseils et d’informations relatives à la manipulation du méthoxypropoxypropanol, consultez la Fiche de données sécurité.

PRECONISATION
– Faire un essai préalable sur une surface non-visible pour valider l’adéquation du produit avec le support.
– Il est recommandé d’éviter le contact prolongé avec la peau. On opère donc en se munissant de gants et lunettes de protection.
– Notre responsabilité ne saurait être engagée pour toute application ou utilisation non conforme à nos instructions
– Attention tous les produits que nous proposons et que vous achetez nécessitent de télécharger les FDS (Fiches de Données de Sécurité), de les lire et de bien respecter les précautions d’emploi