Uree technique

17,2748,28

L’urée technique est fabriquée de manière industrielle à partir d’une réaction du gaz carbonique et de l’ammoniac. Une petite partie de la production mondiale d’urée est réalisée en France, au Havre. L’urée technique est commercialisée sous forme de perles, appelées prills.
Les secteurs industriels suivants utilisent l’urée technique :
• Agroalimentaires.
• Cosmétiques.
• Filière du bois.
• Plasturgie.
• Alimentation animale.
L’urée résulte de la réaction sous pression, à chaud, de l’ammoniac et du dioxyde de carbone. Sa formule chimique brute est CH4N2O. Elle facilite le traitement des eaux la réduction des émissions de NOx.

Références Conditionnement Prix de vente au litre € HT Prix de vente au bidon € HT Quantité
IDSCH4N2O0001 Seau de 1 kilo 17.27 € 17.27 €
-
+
IDSCH4N2O0005 Seau de 5 kilos 4.10 € 20.48 €
-
+
IDSCH4N2O0010 Seau de 10 kilos 2.76 € 27.56 €
-
+
IDSCH4N2O0025 Sac de 25 kilos 1.93 € 48.28 €
-
+

Autre conditionnement (20 litres- 220 litres) sur demande. Email à contact@idealsurface.fr

Email à contact@idealsurface.fr

Autre conditionnement sur demande. Email à contact@idealsurface.fr

Autre conditionnement (20 Kilogrammes- 220 Kilogrammes) sur demande. Email à contact@idealsurface.fr

UGS : ND Catégorie :

Qu’est-ce que l’urée technique ?

L’urée technique provient du traitement de l’acide cyanique par l’ammoniac. Les industriels (en France, Yara/Total) la produisent à partir de l’ammoniac et du dioxyde de carbone, sous forte pression, par température élevée (140 à 160°C).
• Elle contient 46 % d’azote.
• Sa formule brute chimique est CH4N2O.
• Sa masse molaire est de 60,0553 g/mol.
• Elle a une température de fusion de 132 à 135°C.
• À l’état solide, sa masse volumique est de 1,335 g/cm-3 à 20°C.
L’urée technique fait partie des deux grands type de production d’urée de qualité industrielle. Elle a une odeur particulière ammoniaquée. Elle est très faiblement basique.

À quoi sert l’urée technique ?

L’urée technique est commercialisée sous forme de prills (perles sphériques). L’un des premiers secteurs à se servir de l’urée technique est celui de la chimie industrielle. L’urée technique a de nombreuses applications :
• Solution de réduction des émissions de NOx (pour les systèmes de réduction non catalytiques).
• Fabrication des colles et résines.
• Produit liant pour la fabrication de panneaux de particules, parquets, meubles.
• Base pour fabrication de produits cosmétiques.
• Traitement des métaux.
• Traitement des eaux.
• Liant pour la laine de roche (isolant bâtiment second œuvre).
• Déneigeant.
• Synthèse des aminoplastes (plastiques thermodurcissables).
L’agriculture emploie une autre forme d’urée, présente dans les engrais azotés. Pour ce secteur, les fabricants la commercialisent sous forme de granulés.

Comment utiliser l’urée technique ?

L’urée est un produit chimique qualifié de stable. Elle doit cependant faire l’objet de précautions pour son utilisation, son mélange à l’eau et à d’autres produits, dans les process industriels :
• Utiliser l’urée dans des locaux ventilés (le cas échéant, porter un appareil respiratoire).
• Éviter tout contact prolongé avec la peau.
• Ne pas boire ou manger pendant la manipulation.
Elle est incompatible avec les agents oxydants forts, l’acide fort, les alcalis. L’urée présente des risques d’explosion et d’incendie, si certaines conditions de concentration dans l’air sont réunies :
• Concentration élevée.
• Local non ventilé.
• Présence d’un point d’ignition.
PRECONISATION
– Faire un essai préalable sur une surface non-visible pour valider l’adéquation du produit avec le support.
– Il est recommandé d’éviter le contact prolongé avec la peau. On opère donc en se munissant de gants et lunettes de protection.
– Notre responsabilité ne saurait être engagée pour toute application ou utilisation non conforme à nos instructions
– Attention tous les produits que nous proposons et que vous achetez nécessitent de télécharger les FDS (Fiches de Données de Sécurité), de les lire et de bien respecter les précautions d’emploi